La Tunisie célèbre les 21 ans du changement.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La Tunisie célèbre les 21 ans du changement.

Message par sultana le Sam 8 Nov - 22:23

ACTUALITES
8 Novembre 2008
Publié sur le web le 8 Novembre 2008

By Aliou Goloko, Envoyé Spécial

Le président Zine El Abidine Ben Ali a présidé, lors de la célébration du vingt et unième anniversaire du changement (7 novembre 1987 – 7 novembre 2008), un grand meeting à Tunis, au palais des sports d'El Menzah. Une occasion pour lui de dresser un bilan d’étape de son règne et signer un pacte avec la jeunesse tunisienne pour mieux appréhender les nouveaux défis de son pays.
De nombreuses populations avaient pris d’assaut les abords du palais des sports de Tunis dès les premières heures de la matinée pour réserver un accueil particulièrement chaleureux et enthousiaste au président de la République à son arrivée.


Les petits drapelets aux couleurs tunisiennes et les vivats des nombreuses femmes présentes n’étaient point de trop pour célébrer cette date, qu’il convient de nos jours de marquer comme, la plus importante de l’agenda politique des tunisiens.
Accompagné de la plupart des cadres du Rassemblement Constitutionnel Démocratique, notamment les membres du bureau politique du RCD, le mufti de la république, les secrétaires généraux des partis politiques et les présidents des organisations nationales, le président Ben Ali a tenu à saluer les nombreux militants et autres citoyens tunisiens venus lui exprimer leur satisfaction et lui renouveler leur confiance quand à la conduite prochaine des destinées tunisiennes lors de la prochaine présidentielle. C’est du moins ce qui ressortait de la lecture des différentes banderoles et autres affiches visibles dans la zone.
Un discours assez technique
Au cours de ce grand meeting, le Président Ben Ali s’est prononcé dans un discours d’environ une heure, sur la célébration du 21ème anniversaire du Changement et qui coïncide, pour cette année 2OO8, avec le cinquantenaire de la promulgation de la première Constitution de la Tunisie. L'organisation, l’année prochaine, des élections présidentielles auxquelles il a déjà été investi par son parti lors du dernier congrès du RCD et des législatives a tenu une place de choix parmi les lignes lues par le locataire du palais de Carthages.
C’est ainsi que le Président Ben Ali, par ailleurs président du RCD, s’est dit déterminé à poursuivre les réformes initiées afin d’améliorer la qualité de la démocratie tunisienne et assurer la vitalité de ses institutions. Une sorte de réponse aux conclusions du symposium international qui a présidé les festivités du 7 novembre autour de « la participation politique dans un monde en mutation ».
Le grand bond qualitatif connu par la Tunisie dans tous les domaines d’activités a constitué dans l’adresse du chef de l’état, un bilan à mi- parcours de son œuvre à la tête de l’état tunisien qu’il a doté par le biais d’un processus de développement d’une économie émergeante bien appréciée de toutes les structures d’appréciations et de valorisations comme la banque mondiale, le Forum de Davos entre autres.
Selon le président Ben Ali « La Tunisie a réussi, à la faveur de son schéma de développement, qui tient compte des spécificités nationales et adopte l'efficience et l'interdépendance des dimensions économique et sociale, à sauvegarder ses équilibres majeurs et à affronter, jusqu'ici, les bouleversements extérieurs.»
Un discours programme envers les jeunes
Dans son allocution face aux nombreux tunisiens et invités, massés dans l’enceinte du palais des sports de Tunis, le président de la République Tunisienne s’est félicité du niveau de prospérité et de progrès de son pays, gage d’une pertinence des choix politiques appliqués et socle d’appui de la volonté optimiste de gagner les paris, relever les défis et réaliser les objectifs fixés pour les années futures.
C’est ainsi qu’il a consacré de larges extraits de son discours à la jeunesse tunisienne fortement représentée dans la salle et décidée par ses nombreuses acclamations à accompagner le leader du RCD.
Dans la foulée et pour davantage marquer sa satisfaction vis à vis de la jeunesse, le président Ben Ali a annoncé, plusieurs mesures dans le sens d’assurer la promotion de la jeunesse dans la vie politique, lui octroyer du travail à travers des choix économiques et sociaux exclusivement destinée à la jeunesse.
C’est dans cette veine qu’il va falloir inscrire l'élaboration d'une stratégie en matière de politique de jeunesse, pour la période 2009-2014 tel que souhaiter par le président Ben Ali.
Pour « l’homme du 7 novembre », sa politique de jeunesse procède de la base de la vision réformiste du changement et des impératifs d’assurance de l'avenir de la Tunisie.
Le mega- meeting a, par ailleurs, été conclu par la lecture et l’adoption, d’un pacte national de la jeunesse, par deux jeunes triés sur le volet. Un aboutissement du dialogue global avec les jeunes, organisée à la demande de Ben Ali en 2008.
avatar
sultana

Féminin Nombre de messages : 214
Age : 47
Date d'inscription : 10/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum