Tunisie: Un dialogue franc et audacieux avec les jeunes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Tunisie: Un dialogue franc et audacieux avec les jeunes

Message par sultana le Lun 13 Oct - 14:03

Tunisia Online (Tunis)
10 Octobre 2008
Publié sur le web le 10 Octobre 2008

Tunis

Sous la devise "La Tunisie d'abord", les jeunes tunisiens ont pris part durant plus de cinq mois à un dialogue franc, libre, audacieux et sans tabous sur toutes les questions qui les préoccupent.

La jeunes tunisiens ont, en effet, participé dans le cadre de tribunes organisées dans les différentes régions du pays et à l'étranger, à l'élaboration d'un Pacte national de la jeunesse dont l'ébauche sera présentée demain samedi au cours du forum national des jeunes.

Ce Pacte synthèse les approches, les visions et les propositions formulées par toutes les compétences et sensibilités nationales ayant participé aux tribunes du dialogue. Le pacte réaffirme, notamment, l'attachement des jeunes tunisiens aux choix et aux constantes de la Tunisie.

Les tribunes de dialogue dont l'organisation a été ordonnée par le président Zine El Abidine Ben Ali à l'occasion de la célébration du 52ème anniversaire de l'Indépendance et de la fête de la jeunesse, en concrétisation de la proclamation au cours du 20ème anniversaire du changement, de l'année 2008, "année du dialogue global avec les jeunes", ont pour principal objectif de favoriser la participation des jeunes à la vie publique et à renforcer leur adhésion aux choix nationaux.

Les données fournies par la commission nationale du dialogue avec les jeunes font ressortir que les nombre des tribunes organisées a atteint 8500 tribunes auxquelles ont pris part 400 mille jeunes dont 60 pc n'ont aucune appartenance politique.

Le point de départ de ce dialogue national a été donné à l'échelle locale. Des tribunes ont été organisées jusqu'à la fin du mois de juin et ont ciblé essentiellement les jeunes des zones reculées.

Ces tribunes de dialogue ont été animées par les membres du bureau politique et du comité central du Rassemblement constitutionnel démocratique (RCD) et les membres du gouvernement, ainsi que les partis politiques et les différentes composantes de la société civile, organisations nationales et les associations.

Le dialogue national a été marqué également par l'organisation de plus de 6400 tribunes sectorielles qui ont porté sur les différents domaines. 74 mille jeunes ont pris part à ces tribunes. Les différents médias audiovisuels et les différents supports médiatiques ont été aussi mis à contribution pour impulser et enrichir ce dialogue national.

Tous les espaces publics habituellement fréquentés par les jeunes telles que les bibliothèques et les lieux de loisirs ont servi de tribunes pour ce dialogue national qui s'est déroulé dans le cadre d'échanges directs entre les jeunes, sans intervention des responsables qui se sont contentés d'animer les débats.

La deuxième étape du dialogue national avec les jeunes, a porté sur l'élaboration du pacte de la jeunesse. Cette étape a été marquée par l'organisation, du 4 au 6 juillet 2008, d'un atelier de travail auquel ont participé 500 jeunes, filles et garçons.

Cet atelier a été consacré à l'élaboration et à l'identification des axes préliminaires de ce pacte. Jusqu'à la fin du mois de septembre dernier, des tribunes régionales ont été organisées à cet effet et ont été marquées par des discussions très animées.

Quelque 200 participants ont pris part à chacune des ces tribunes qui étaient axées sur l'élaboration de la mouture finale du pacte.

L'année du dialogue avec les jeunes sera couronnée par la promulgation du pacte de la jeunesse qui aura lieu à l'occasion du 21e anniversaire du Changement.

Ce pacte sera signé, à cette occasion, par les jeunes indépendants et par les représentants des partis politiques, des organisations et des associations.

Ce document, le premier du genre en Tunisie, servira de référence pour l'élaboration d'une stratégie nationale de la jeunesse engageant toutes les parties concernées et qui sera mise en oeuvre au cours de la période à venir. Cette stratégie est appelée à devenir une plateforme globale et cohérente et un mécanisme de coordination, de coopération et de partenariat dans la gestion des affaires de la jeunesse et le renforcement du rôle des différentes parties intervenantes dans ce domaine, dont en premier lieu, les différentes composantes de la société civile.
avatar
sultana

Féminin Nombre de messages : 214
Age : 47
Date d'inscription : 10/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum